Vous êtes ici : Accueil > L’habitat

Maison Hebdo

En premier lieu, dans l’installation des parquets, la température idéale est de 20°C. Cette dernière doit être ambiante afin de pouvoir poser votre parquet. De plus, le taux d’humidité de la pièce pour la pose d'un parquet doit être entre 40 et 65 %. De ce fait, tout autre travail qui procrée de l’humidité comme la pose de plâtres doit être soigneusement évité. Il faut également considérer des pertes lors de l’évaluation de la quantité de lames de parquet, c’est-à-dire 10 %. Ce sont les pertes estimées en raison des coupes pour une pose de parquet droit (à la Française, coupe de pierre, etc.). Pour une pose en diagonale, il faut compter 15 % et 20 % pour une pose en chevron. Ainsi, n’oubliez pas de majorer vos commandes en conséquence.

Pose de parquet : considérer la dilatation

Les parquets se dilatent souvent après leur pose. En effet, il existe une dilatation de 5 à 8 mm. Si vous souhaitez avoir d’autres conseils, consultez le site Maison Hebdo. Vous devez donc conserver la largeur du joint périphérique entre les parquets et tous les obstacles tels que murs, escalier, poteau pour les laisser dilater librement sans qu’ils ne se déforment. Vous devez également les poser sur une surface plane. Il faut respecter la tolérance de planéité, plus ou moins 2 mm. Puis, il faut poser le parquet sur un support sec. En ce qui concerne le support, son taux d’humidité doit être de 3 % au maximum. Enfin, attendez que la chape neuve soit complètement sèche avant de l’utiliser. Pour ce faire, il faut compter 15 jours.

Visiter le site https://www.maison-hebdo.com/

Haut de page